Un guide détaillé du fonctionnement du trading Forex en France

La France a plus de 2,3 billions d’euros de PIB et, en 2018, elle se classait comme la plus grande économie d’Europe, le Royaume-Uni et l’Allemagne se classant respectivement aux 2e et 1e places. La France a une histoire de participation aux marchés financiers européens et internationaux. Et leurs citoyens bénéficient de nombreuses opportunités grâce à leur adhésion à l’UE.

Il n’est pas surprenant que la France possède l’un des plus grands marchés de change d’Europe, compte tenu de son contexte économique. Cependant, le pays a un point de vue plus conservateur sur le trading Forex en ce qui concerne les organismes de réglementation et les règles.

Bien que de nombreuses réglementations strictes soient mises en place tant pour les traders que pour les brokers forex en France, le secteur est très populaire parmi les traders français. Il existe un large éventail d’options offertes aux traders par des brokers réglementés, ainsi que d’autres instruments financiers.

En France, des restrictions strictes ont été mises en place pour réduire le risque que les traders subissent trop de pertes. Les régulateurs du pays se sont souvent donné pour tâche de rechercher les traders locaux, empêchant ainsi tout investissement à haut risque, c’est pourquoi le pays est orienté vers un instrument commercial plus conservateur.

Dans cet article, nous vous expliquerons en détail, le cadre juridique du trading forex en France et ce qu’il faut pour se lancer, en particulier pour les nouveaux traders.

Législation Forex en France

En France, il est légal d’échanger des devises les unes contre les autres si les brokers sont correctement réglementés par les régulateurs locaux en France, l’AMF. Les dispositions de la loi sur la sécurité financière ou 2003 réglementent le marché des changes en France, ce qui a finalement conduit à la mise en place de l’AMF.

En France, tous les brokers négociant avec des citoyens français doivent prendre des dispositions pour arrêter les pertes sur les positions de leurs clients. Cela implique qu’avant qu’un trader ouvre une position, le broker doit avoir un stop loss pour cela. Il est à noter que les niveaux de stop loss ne peuvent pas être augmentés après l’ouverture de la position. C’est une manière de s’assurer que les traders français ne perdent pas beaucoup.

En outre, les organismes de réglementation français exigent des brokers en France qu’ils fournissent à leurs clients une protection contre les soldes négatifs. C’est également une autre protection pour les traders en France, en veillant à ce qu’ils ne perdent pas plus que le solde disponible de leurs comptes de trading, en particulier lorsqu’ils investissent dans des produits dérivés à effet de levier.

En ce qui concerne les dérivés, les CFS sont également légaux en France, mais avec de nombreuses restrictions en raison du niveau de risque élevé impliqué dans la négociation de tels instruments en raison de leur forte volatilité. Ces restrictions ont été mises en place en août 2019.

Les nouvelles mesures de sécurité s’inscrivent dans le prolongement des règles fixées par l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) en 2018. Elles s’appliquent à la vente, la publicité et la distribution de CFD aux traders français.

Effet de levier et margesRéglementation du trading Forex en France

En France, les CFD ne devraient pas avoir un ratio de levier supérieur à 20: 1 pour les paires mineures et pour les paires majeures, pas plus de 30: 1. La limite pour le petit Pais est plus basse car les mouvements de prix dans cette fourchette sont très volatils.

La règle en France en matière de levier est que plus la volatilité ou le risque d’un instrument financier est élevé, plus le levier maximum est faible.

En outre, les brokers forex en France doivent faire preuve de transparence envers les clients sur le pourcentage de traders qui perdent de l’argent à cause d’instruments à effet de levier. Ils sont censés fournir des informations à ce sujet sur leur site Web, où les clients peuvent les voir.

Le nombre de perdants d’un broker est important car il montre comment l’entreprise exécute le trading et le niveau d’éducation qu’il donne à ses clients, etc. Ceci est, en fait, considéré comme l’un des facteurs clés à prendre en compte lors du choix un broker forex en France.

En ce qui concerne les marges, certaines réglementations ont été mises en place. Les brokers Forex sont tenus de clôturer les positions des clients lorsque le solde de leurs comptes atteint moins de 50% du seuil de marge requis.

Ce n’est que la pointe de l’iceberg. La surveillance financière en France a officiellement interdit la publicité des produits dérivés de gré à gré avec des effets de levier supérieurs à 5: 1. Cette restriction s’applique à tous les instruments de levier, y compris les options binaires, les CFD et le forex.

Les choses pourraient changer bientôt, car le régulateur a proposé en Marc 2019 d’interdire complètement la publicité des CFD. Et le trading en France de détail avec des options binaires était également interdit.

Il a été généralement établi que ces instruments ont des rendements négatifs, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles le secteur des options binaires en France est en baisse. Il convient également de noter que les brokers réglementés dans l’UE ne sont pas autorisés à offrir des bonus de dépôt à leurs clients ni même des incitations promotionnelles.

Si un broker viole ces règles et réglementations édictées par l’AMF, notamment sans autorisation, il est mis sur liste noire par les autorités et leurs sites Internet sont également bloqués pour empêcher les traders en France d’y accéder.

Il en va de même pour les brokers en France qui continuent de proposer à leurs clients des opérations illicites d’options binaires malgré l’interdiction de l’instrument. Le régulateur local aurait fermé 138 options binaires illégales et sites de change en mai 2018 sur trois ans. La liste est constamment mise à jour pour recruter de nouveaux brokers non autorisés.

Régulateurs financiers en France

La principale institution de régulation qui réglemente le trading forex en France est l’Autorité des marchés financiers, également appelée AMF. Cette institution a été créée en août 2003 en tant qu’entité indépendante de la loi sur la sécurité financière.

Le rôle de l’AMF est de sauvegarder et de réguler les investissements dans divers dérivés financiers et elle a également de nombreux autres objectifs. Parmi ceux-ci, il faut veiller à ce que les traders aient accès aux informations appropriées pour les aider à prendre de bonnes décisions concernant leur investissement. Ils maintiennent également l’équilibre et l’ordre sur les marchés financiers en France.

Les brokers internationaux et locaux doivent obtenir la licence AMF avant d’opérer en France. Il existe également des exigences que les brokers forex en France doivent remplir avant d’obtenir cette licence, comme mentionné précédemment. Lesquelles sont: assurer la protection des soldes négatifs, les fonds des clients doivent être stockés dans des comptes séparés, s’abstenir d’offrir des bonus aux ressortissants français, respecter les limites maximales d’endettement et faire l’objet d’audits externes réguliers. En outre, les maisons de brokerage doivent présenter la preuve qu’elles respectent le seuil minimum de capital de fonctionnement, qui est de 750 000 euros.

Ceux qui opèrent illégalement dans le pays sont ajoutés à la liste noire des opérateurs de forex du pays, et il est conseillé aux traders de vérifier si leur broker figure sur la liste noire ou non afin d’éviter de s’impliquer avec un broker frauduleux en France. Des réunions sont tenues par les régulateurs deux fois par mois dans les hautes juridictions françaises afin de délibérer et de décider de fermer les maisons de brokerage opérant illégalement dans le pays.

L’AMF relève également de la directive II sur le marché des instruments financiers (MiFID II). Il vise à renforcer la transparence, à accroître la concurrence et à assurer la protection des investisseurs dans les États membres de l’UE. Cette loi vise à fournir une réglementation unifiée sur les opérations d’investissement effectuées au sein de l’UE.

Ainsi, un broker avec des licences comme l’AMF ou la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission)) peut offrir ses services dans les États membres de l’UE où le trading de CFD et de forex est légal.

Le secteur financier en France est également contrôlé par l’ACPR, également connue sous le nom d’Autorité de Conntrôle Prudentiel et de Résolution, qui est un organisme indépendant placé sous l’égide de la banque centrale du pays, Banquette’s de France. Il est chargé de superviser les banques et les compagnies d’assurance en France. Ainsi, lorsque vous recherchez les meilleurs brokers en France avec lesquels travailler, ces points doivent être pris en compte.

Il y a aussi l’ESMA, dont nous avons parlé précédemment, avec son siège à Paris.

Logiciel de trading populaire en France

les veiller brokers forex en FranceL’une des choses les plus importantes que chaque trader doit considérer avant de choisir de travailler avec un broker est sa plateforme de trading. La plateforme de trading est l’endroit où vous passerez une grande partie de votre temps de trading. Ainsi, vous devez vous assurer que vous travaillez avec les meilleures plateformes de trading pour vous assurer que vos transactions se déroulent sans heurts. Donc, choisir un broker forex avec une bonne plateforme de trading est la voie à suivre. L’une des caractéristiques d’un bon brokerage est de fournir une plateforme de trading conviviale.

Les clients devraient être en mesure de passer des commandes sans aucun problème rapidement. Une plateforme de trading décente doit être développée de manière à accueillir à la fois les nouveaux traders et les traders expérimentés.

Cela signifie que l’interface doit être simple, que la conception doit être facile à naviguer et que le logiciel doit offrir des fonctionnalités supplémentaires pour l’analyse du marché. En outre, ce que certains traders recherchent lors de la vérification d’un logiciel de trading approprié pour eux, c’est sa compatibilité croisée.

En France, les plateformes de trading les plus couramment utilisées sont MetaTrader 4, lié par la société russe MetaQuotes Software, qui le concède sous licence aux brokers forex du monde entier. Les brokers, à leur tour, fournissent cette plateforme à leurs clients. MT4 est l’une des meilleures plateformes de trading sur le marché des changes. Cela est d’autant plus vrai que même avec la version mise à jour de la plateforme, MetaTrader 5 ne reçoit pas la quantité d’utilisation que MT4 amène.

La plupart des gens préfèrent MT4 parce qu’il est très facile à utiliser, même pour les nouveaux traders. Les traders vétérans l’utilisent également pour analyser les marchés en tirant parti des graphiques, des indicateurs techniques et des objets graphiques. La plateforme est également disponible en plusieurs langues.

Depuis que MetaTrader 4 a été développé en pensant aux traders, la plupart des brokers forex en France l’utilisent avec MetaTrader5, qui est une version avancée de MT4. L’avantage de MT5 est qu’il offre plus d’instruments financiers, notamment des actions, des obligations, des options et des contrats à terme. Cela le rend plus adapté aux traders professionnels qui peuvent profiter des nombreux délais disponibles sur la plateforme, des indicateurs techniques et des objets graphiques. MetaTrader 4 et MetaTrader 5 sont compatibles avec les PC Windows, et les brokers personnalisent une version pour les utilisateurs de Mac. Il est également compatible avec les appareils mobiles Android et iOS. La plateforme dispose également d’une fonction de négociation automatisée qui se négocie au nom des investisseurs.

Certains brokers forex en France proposent également Sirix WebTrader à leurs clients. Bien que ce soit moins populaire que le jumeau précédent du pays, ce n’est pas sans avantages. Leverate l’a développé. La plateforme permet aux traders en France d’exécuter des transactions sans nécessiter l’installation de logiciel supplémentaire de manière transparente. Le logiciel a été développé en HTML5 et est compatible avec les PC Windows et Mac. Le logiciel dispose de plus de trente indicateurs, y compris les populaires nuages Ichimoku et bandes de Bollinger.

Les traders peuvent identifier les tendances du marché à l’aide d’outils et d’indicateurs en vedette pour dessiner une analyse. Le Sirix WebTrader dispose également d’une fonction de trading automatisé. Une bonne chose à ce sujet est que les utilisateurs peuvent copier les positions réussies des autres utilisateurs.

Méthodes de paiement pour le trading Forex en Francemeilleur brokers forex en France

Lorsque vous conspirez pour travailler avec un broker Forex en France, une chose à prendre en compte est les différentes méthodes de paiement proposées par le broker. Les dépôts et retraits sur votre compte devraient être facilités.

Chaque broker forex a une liste de méthodes de paiement ainsi que des limites de retrait et de dépôts qu’un client peut effectuer. La meilleure façon de savoir quel mode de paiement propose un broker en France est de consulter la section bancaire de leurs sites Web. Vous y verrez les méthodes de paiement spécifiques au pays prises en charge par le brokerage.

Cela dit, le mode de paiement le plus courant chez les brokers français sont les cartes de crédit / débit comme Visa, Maestro, Master. Selon les statistiques fournies par Statista, le portail statistique allemand a indiqué que pour l’année 2017/2018, le mode de paiement le plus couramment utilisé pour le trading était les cartes de débit / crédit. De nombreux traders en France préfèrent les utiliser car il n’y a pas de commission attachée aux paiements par carte et le temps de traitement est très court.

Les virements bancaires sont également couramment utilisés par les traders en France comme moyen de paiement, bien que cela prenne plus de temps que le mode de paiement par carte de crédit / débit. Le temps d’attente avec ce mode de paiement varie selon le broker, mais le temps d’attente le plus courant se situe entre un à trois à cinq jours ouvrables.

Les portefeuilles électroniques sont un autre mode de paiement accepté par les brokers auprès des traders. Ce mode de paiement est pratique pour les traders qui sont un peu réticents à utiliser des cartes de crédit / débit. Ce sont des portefeuilles virtuels dans lesquels vous pouvez stocker votre argent. Avant d’utiliser les portefeuilles électroniques comme mode de paiement, vous devez vous enregistrer et vérifier votre compte. Ensuite, vous pouvez approvisionner votre compte par virement bancaire, votre carte ou un autre portefeuille électronique. Il est possible de conserver la confidentialité lors du paiement avec des portefeuilles électroniques. Un autre avantage de ceci est que cela ne prend pas trop de temps.

Paypal, Neteller et Skrill fournissent les services de portefeuille électronique les plus utilisés en France.

Comptes

De nombreux brokers forex en France proposent à leurs clients plusieurs types de comptes, tels que les micro-comptes, qui ont une exigence de dépôt minimum plus faible. Ces types de compte sont recommandés pour les débutants.

Il existe également des comptes macro, recommandés pour les traders professionnels. Cela nécessite un dépôt minimum élevé et les traders sont tenus d’avoir une somme d’argent substantielle sur leurs comptes. Et les dépôts minimums de ce compte sont relativement plus élevés.

À partir de ce guide, vous pouvez comprendre le fonctionnement du trading forex en France. Et en tant que nouveau trader, il est conseillé de ne pas tenir compte de ces faits de base et de les considérer attentivement lors du démarrage de votre parcours de trading forex ou lors du choix d’un broker forex en France.